Wetterwald

Depuis 1900 la maison Wetterwald, imprimerie lithographique, à l'origine, est installée dans des anciens chais datant du 19e siècle. Cette famille est l'héritière de l'imprimerie que Gaulon établit à Bordeaux en 1815, où il exécuta les dernières oeuvres de Goya. En 1874, Madame Veuve Gaulon transmet l'atelier à son gendre, Michel Wetterwald qui implante la fabrication cours Saint-Louis, en 1900. La production concerne les étiquettes pour vins, spiritueux et liqueurs, les réclames, les tableaux-annonces et les cartes postales. La façade de l'établissement est refaite en 1900. Elle rappelle celles des grandes maisons de vin, ses clients traditionnels en même temps que ses voisins. A la même date, la chaufferie est construite et vers 1920, l'atelier de fabrication est agrandi pour abriter de nouvelles presses lithographiques. A partir de 1945, la lithographie est peu à peu abandonnée et le matériel de photogravure est modernisé. Aujourd'hui, l'entreprise se situe à la cinquième place des fabricants français d'étiquettes. L'imprimerie Wetterwald pratique la dorure à chaud, le gaufrage et l'impression sur papiers autocollants ou sur aluminisés. De part sa fusion avec l'entreprise parisienne Gensay, la société Wetterwald (5e génération) fait partie, depuis 1991, du groupe Sailliard. Actuellement, 85 pour cent du chiffre d'affaires sont constitués par la fabrication des étiquettes : 600 millions d'étiquettes, pour le vin mais aussi pour d'autres produits alimentaires, sont imprimés annuellement.

 


5 liens automatisés vers un moteur de recherche
Wetterwald sur Google
Wetterwald sur Bing
Wetterwald sur Wikipedia
Wetterwald sur Google image
Wetterwald sur Bing image
Les objets de la marque Wetterwald
Marque vue 12 fois - Créée le 29 Mars 2018 - Modifiée le 15 Mai 2018 Retour
Haut de page