Supralta/Brusson

Brusson Jeune était au début du XXème siècle une des principales entreprises françaises de fabrication de pâtes et de produits céréaliers de régime exportés à travers le monde. Fondée en 1872, elle a compté jusqu'à 700 salariés. Avec elle, la bourgade de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) est devenue une ville industrielle, électrifiée dès 1892, avant Toulouse.L'entreprise a connu bien des vicissitudes après la Seconde Guerre mondiale. Le déclin s'est accéléré au début des années 2000. L'usine est passée de mains en mains, jusqu'à la reprise par l'espagnol General Bakery en 2010.Pour le représentant du personnel, la déconfiture d'une société jadis emblématique de l'industrialisation française, est un autre exemple de la décadence industrielle nationale. "Toutes les usines ferment en France. On sait pas garder nos entreprises. Les cheveux d'ange, c'était un savoir-faire. Est-ce que ça va partir de Villemur ? C'est sûr que, si on produisait en Espagne, ça coûterait moins cher", dit-il."Tous ceux qui restent ont plus de 50 ans. Pour retrouver du travail, ça va être très, très dur", s'inquiète-t-il.Après avoir fabriqué aussi des brioches ou des pâtes au gluten, l'usine ne produit plus, avec une machine centenaire, que les vermicelles "cheveux d'ange". Ils sont emballés à la main pour être commercialisés par Panzani sous la marque Supralta Brusson Jeune. Mais le gel a endommagé la chaudière et, depuis plusieurs jours, la production est arrêtée, dit M. Bortoli.

 

 

 

Les objets de la marque Supralta/Brusson
Marque vue 383 fois - Créée le 01 Fevrier 2016 - Modifiée le 22 Aout 2019 Retour
Haut de page