Savon Rodoll

Le savon Rodoll est une marque déposée par un pharmacien ligérien qui a commencé sa carrière dans le beaujolais avant d’agrandir son entreprise en région lyonnaise.

Un étudiant pharmacien à Lyon. Pierre Giraud est né le 11 décembre 1873 à Bellegarde en Forez (42) de Mathieu Giraud Rentier et de Marie Denis décédée le 30 octobre 1889 à Chazelles sur Lyon (42). Etudiant en pharmacie à Lyon, il ne fait pas son service militaire car il est ajourné pour faiblesse en 1894 et 1895, il est finalement exempté l’année suivante pour bronchite spécifique. Il est toujours étudiant quand il épouse le 31 aout 1899 à Amplepuis (69), la fille d’un marchand tailleur : Marie Anaïs Lagoutte née le 28 octobre 1875 au même lieu. Leur fils Lucien nait en 1901 à Grandris où Pierre Giraud s’est installé. Il obtient officiellement son diplôme de pharmacie en mars 1902.

Dès l’année suivante, le 25 mars 1903, Pierre Giraud dépose la marque Rodoll au tribunal de commerce de Tarare. Du savon, mais aussi de l’eau de toilette, de l’eau de cologne, du dentifrice, de la poudre de riz, ce n’est pas moins de 14 produits qui portent le nom Rodoll. Pierre Giraud dépose le même jour la marque « baume tue-nerfs Miriga » et comme pour les produits Rodoll, on peut constater que l’étiquette du produit indique P Giraud Paris. Pour le vinaigre et l’eau de Cologne, l’adresse 15 Rue de Rivoli est précisée.

Pierre Giraud, même s’il est pharmacien chimiste, semble être aidé dans l’élaboration des produits par un ancien directeur technique d’une des premières marques de parfumerie de Paris. En 1905 il recherche des représentants et un dépositaire à Paris.

En 1909, le savon « le petit Mousseux » est une nouvelle marque déposée au tribunal de Tarare, suivie en 1911 par 18 nouvelles marques:    les parfums: Cœur de France, Cœur de Paris, Brise du Soir, Bouquet de Mai;

les savons: cœur de Paris, Havane;

la marque St Jean: sirop, purgatif, pilules, dépuratif;

le thé de la soeur Barala;

le sirop Durig;

les cachets: Santa, Durig, Riga, Lariga, Desriga, Miriga. Pierre Giraud quitte Grandris pour la pharmacie de la grande Rue d’Oullins fin 1913 ou début 1914. Il tient le commerce pendant les 4 années de guerre. Il achète des immeubles Rue du Perron à Oullins et lance une société en nom collectif à compter du 1er juin 1919 avec Jean Lagoutte.

La SNC a pour objet la fabrication et la vente de tous articles de savonnerie dont les principales marques sont Savon Rodoll, Crèmes Rodoll, Dentifrices Rodoll, Eaux de toilette, parfum, etc.

Sa raison sociale porte le nom de P Giraud & Cie, sa dénomination commerciale est Savonnerie et Parfumerie du Rhône.

Pendant les 5 premières années, Pierre Giraud peut se retirer moyennant un préavis de 3 mois. Il apporte les marques de fabrique (sauf celles pharmaceutiques), le matériel, les marchandises en cours de fabrication et 8000 francs.

Son associé Jean Lagoutte apporte 8000 francs.

Les rôles sont différenciés: Mr Giraud s’occupe des voyages et de la publicité, Mr Lagoutte de la fabrication et la Vente. Mr Giraud garde le droit de surveiller sa pharmacie et ses spécialités pharmaceutiques et est le propriétaire des immeubles de la rue du Perron. Les savons Rodoll s’affichent dans les pages publicitaires des journaux et de nouveaux commerciaux sont recrutés (1923).

La marque Rodoll sera exportée dans plusieurs pays et plusieurs langues.

Pierre Giraud décède à son domicile 1 place Bellecour à Lyon le soir de Noël 1950.


5 liens automatisés vers un moteur de recherche
Savon Rodoll sur Google
Savon Rodoll sur Bing
Savon Rodoll sur Wikipedia
Savon Rodoll sur Google image
Savon Rodoll sur Bing image
Thème Pharmacie
Les objets de la marque Savon Rodoll
Marque vue 100 fois - Créée le 28 Novembre 2017 - Modifiée le 13 Juillet 2018 Retour
Haut de page