Olympia
Joseph Oller, père du Moulin Rouge, aménage en 1928 des montagnes russes dans un terrain vague situé 28 boulevard des Capucines mais la préfecture de police, craignant l'incendie, demande la fermeture de l'attraction. Oller procède donc à la démolition et fait construire une salle de spectacle de 2000 places. L'Olympia est né.
Nouvel épisode avec la crise de 1929 qui pousse l’Olympia à la faillite. L’affaire est rachetée par Jacques-Haïck qui transforme le music-hall en salle de cinéma. Quelques années plus tard, en 1954, Jacques-Haïck reconstruit entièrement l’Olympia et demande à Bruno Coquatrix d’en prendre la gérance.
En 1961, nouvelles difficultés. L'Olympia est au bord de l’agonie. Bruno Coquatrix demande l’aide d’Édith Piaf, qui reste trois mois à l’affiche en abandonnant même quelques cachets. Elle est suivie par Jacques Tati qui présente Jour de fête en partie colorisé pour l’occasion. L’humoriste donne de sa personne et réalise ses performances « en live » à l’entrée de l’Olympia et sur scène. L’Olympia est sauvé.
En 1997, pour des raisons tout aussi immobilières et financières que techniques, l’Olympia est entièrement détruit et reconstruit presqu’à l’identique en 7 mois à 30 mètres de son ancien emplacement. L'Olympia est propriété du groupe Vivendi depuis 2001.
 

1 lien manuel vers un site exterieur
Olympia sur Wikipedia
Thème Théâtre/Music-Hall
Les objets de la marque Olympia
Marque vue 119 fois - Créée le 02 Aout 2018 - Modifiée le 15 Juillet 2019 Retour
Haut de page