Marcillat

Le haut fourneau est éteint en 1870, puis démantelé. L'activité de fonderie se poursuit jusqu'à la fermeture de l'usine en 1888. Une fromagerie, dite laiterie Charles Vincent, occupe les lieux à partir de 1893 ou 1894. Elle produit en 1918 une moyenne journalière de 400 kg de metton (pâte dure obtenue à partir de caillé de lait de vache, base de la préparation de la cancoillotte). L'établissement est repris au début des années 1920 par James Landel, gendre de Charles Vincent, sous la raison sociale Laiterie Landel et Cie. Il produit du beurre, des fromages à pâte molle (gérômé, camembert) et pressée cuite (gruyère) , et de la cancoillotte, dont James Landel aurait industrialisé le processus de fabrication. La fromagerie traite 3, 5 millions de litre de lait en 1929. Elle en traite 6 millions en 1939, pour une production de 431 t de fromage et 100 t de beurre. La moyenne journalière atteint 25 000 litres de lait en 1960, et la fabrication, outre la cancoillote, s'étend au camembert, port-salut et saint-paulin. La fromagerie est reprise au début des années 1970 par la société vosgienne Marcillat, elle-même absorbée en 1996 par le groupe Besnier (Lactalis depuis 1999). Dénommée Fromagerie Marcillat Loulans depuis 1997, l'usine produit aujourd'hui de la cancoillotte et de la fondue en barquette (2000 t en 1997) , et sert de centre de transformation de lactosérum (100 millions de litres de lait traités par an). La fromagerie a progressivement occupé les bâtiments de la fonderie, occasionnant des restructurations intérieures et des adjonctions périphériques. Un nouvel atelier de fabrication a été construit en 1996-1997.


5 liens automatisés vers un moteur de recherche
Marcillat sur Google
Marcillat sur Bing
Marcillat sur Wikipedia
Marcillat sur Google image
Marcillat sur Bing image
Thème Fromages
Les objets de la marque Marcillat
Marque vue 296 fois - Créée le 26 Janvier 2016 - Modifiée le 14 Decembre 2018 Retour
Haut de page