Marcerou-Sayet
L’une des marques de cirage les plus prestigieuse, Th. Marcerou, est créée entre 1836 à Paris. L’usine est transférée à Levallois en 1891 sur un terrain de plus de 5 000 m2. Il y a là un hôtel particulier et un atelier, œuvres de l’architecte parisien Paul Sédille connu pour avoir réalisé les Magasins du Printemps.
La recherche de l’optimisation de l’espace et des modes de fabrication est poussée. Les nouvelles énergies et l’hygiène au travail sont intégrées. La gestion sociale de l’entreprise est paternaliste. En cas d’accident du travail, la direction prend à sa charge les frais médicaux, la productivité est encouragée par l’augmentation des salaires... Le personnel est composé de trente huit ouvriers et ouvrières en 1904.
En 1900, la qualité du cirage français a alors une renommée internationale. Il représente les deux tiers de la production européenne avec trente mille tonnes par an. L’exportation, notamment aux Etats-Unis, représente le quart du chiffre d’affaires des cirages Marcerou. L’entreprise est rachetée par Georges Dauvergne après la Première Guerre mondiale et disparaît de Levallois durant l’entre-deux-guerres.
Au cours des années suivantes, Georges Dauvergne décide de mettre au point un nouveau produit, le cirage SAYET, qui sera fabriqué au premier étage du magasin rue Saint Etienne.
Après la première guerre mondiale, il rachète la plus vieille marque de cirage crème, MARCEROU.

 

Thème Cires/Cirages/Encaustiques
Les objets de la marque Marcerou-Sayet
Marque vue 419 fois - Créée le 28 Aout 2016 - Modifiée le 30 Mai 2020 Retour
Haut de page