Guillout

En 1841, un certain Edmé Guillout (1811-1893) fonde une entreprise spécialisée dans les biscuits et le pain d'épice, à Paris, rue Rambuteau. Très vite, trois usines fonctionnent à plein régime. Ce sont  : 12 millions d'oeufs, 750 000 kilos de sucre, 820 000 kilos de farine, 200 000 kilos de miel, 60 000 kilos d'amandes, 12 000 kilos de beurre, 25 000 kilos de vanille… qui sont utilisés par an par l'entreprise Guillout.

Vers 1908, il transfère l'ensemble de ses usines à Issy-les-Moulineaux sur un terrain appartenant à la Congrégation de Notre-Dame, à l'emplacement du CNET. L'entrée donnait sur l'avenue de la République. Petit à petit l'activité de l'usine s'étend à la confiserie et au chocolat, des produits décorés plusieurs fois lors des Expositions universelles de 1878 et 1889 à Paris, 1894 à Anvers.

A la mort d'Edmé, son fils Edmond (1839-1903) reprend les rênes de l'entreprise familiale. Et pendant la Première guerre mondiale, on retrouve les biscuits et les chocolats Guillout dans le barda du poilu.

En 1933, la Société des Biscuits Guillout est absorbée par la Société des Biscuits Olibet. 

Thème Biscuits
Marque vue 293 fois - Créée le 14 Juillet 2016 - Modifiée le 25 Juin 2019 Retour
Haut de page