Grande Chartreuse

La Chartreuse a une histoire mouvementée ! Au 17e siècle, les Chartreux de Paris reçoivent du Maréchal d’Estrée la recette d’un élixir de Longue Vie. Très difficile à réaliser, cette préparation liquoreuse est abandonnée quand, en 1737, l’apothicaire du Monastère de la Grande Chartreuse (aux environs de Grenoble), va en redécouvrir les secrets de fabrication. C’est d’abord une Chartreuse verte à 55° qui est produite localement, avec succès. La révolution française obligeant les moines à quitter leur monastère, la formule est heureusement sauvegardée par le seul religieux autorisé à séjourner au Monastère. Il sera cependant arrêté, transféré à la prison de Bordeaux mais il parvient à faire sortir le document précieux qui, grâce à des complices, reviendra à la Grande Chartreuse.

Et c’est en 1838 que sera produite une nouvelle liqueur, plus douce, à 40°, la Chartreuse jaune.

En 1903, les Chartreux, expulsés de France, s’installent à Tarragone, en Espagne, puis en 1921 à Marseille. Quand ils retrouveront enfin leur distillerie de Fourvoirie, à côté du Monastère, un éboulement de terrain va la détruire ! Mais les moines sont tenaces et inaugureront en 1935 la nouvelle distillerie de Voiron, où est toujours réalisé le précieux breuvage

Thème Liqueurs
Marque vue 355 fois - Créée le 22 Janvier 2016 - Modifiée le 20 Avril 2019 Retour
Haut de page