Fondation Charles de Gaulle
Quelques mois après avoir quitté le pouvoir en 1969, le général de Gaulle décide de la création d’un centre de documentation et de recherches auquel il lègue une partie de ses archives afin que l’exemple laissé soit « source d’ardeurs nouvelles ».
Il marque sa préférence pour un Institut, association privée régie par les dispositions de la loi de 1901, formule juridique assurant l’indépendance à l’égard des partis. En avril 1970, il arrête lui-même la liste des fondateurs et le 20 février 1971 l’Institut Charles de Gaulle est créé. Il est successivement présidé par André Malraux, Gaston Palewski puis Geoffroy Chodron de Courcel. Pierre Lefranc en tant que Secrétaire Général et vice-Président, animera l’Institut jusqu’en 1991.
En septembre 1991, afin de pérenniser son action et de garantir son indépendance financière, l’Institut donne naissance, sans pour autant disparaître, à une Fondation. Pierre Lefranc négociera auprès du gouvernement de Michel Rocard l’attribution d’une dotation de l’Etat permettant l’établissement de la « Fondation Charles de Gaulle » reconnue d’utilité publique par décret du 22 septembre 1992.
Fondation et Institut sont successivement dirigés par le général Pierre Messmer, le général Jean Simon, Jean Foyer – conjointement avec l’amiral Debray – Yves Guéna, Pierre Mazeaud et Pierre Lefranc.
Fin 2005, la fusion entre l’Institut et la Fondation est effectuée simplifiant ainsi les structures administratives.
La mission assignée à la Fondation Charles de Gaulle découle de celle qui avait été confiée à l’Institut Charles de Gaulle à sa création 1971:
servir la mémoire du général de Gaulle, faire connaître, tant en France qu’à l’étranger, l’exemple qu’il a donné et les enseignements qu’il a laissés par ses actions et par ses écrits pour la défense des valeurs qui sont le patrimoine commun des Français.
 
Les objets de la marque Fondation Charles de Gaulle
Marque vue 14 fois - Créée le 19 Mars 2019 - Modifiée le 24 Avril 2019 Retour
Haut de page