CTVB/STMB
Dans les années 1960 la compagnie des téléphériques de la Vallée Blanche (CTVB), du comte Dino Lora-Totino Di Cervinia, qui exploitait déjà le téléphérique de l'aiguille du Midi et la télécabine de la vallée Blanche, envisageait une liaison entre l'aiguille du Midi et le Mont Blanc du Tacul.La compagnie du tramway du Mont-Blanc (TMB) avait tout à craindre de ces projets (même si in fine aucun ne fut réalisé), et décida donc de s'allier à la CTVB, plutôt que de l'affronter. Cette première fusion eut lieu le 20 octobre 1964. Parallèlement, le groupe Rothschild prit le contrôle de plusieurs hôtels dans la vallée de Chamonix, ainsi que du téléphérique du Brévent. Ce groupe possédait également l'ancienne compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), et la Compagnie des wagons-lits (CIWL), reconverties dans l'hôtellerie.
La CTVB possédait donc deux remontées mécaniques : le téléphérique de l'Aiguille du Midi, très bénéficiaire, et le TMB, perpétuellement en déficit. L'entreprise décida donc de se rapprocher du groupe Rothschild.
Cela aboutit le 28 août 1972 à la création de la Société touristique du Mont-Blanc (STMB).     

 

Thème Téléphérique
Marque vue 41 fois - Créée le 13 Decembre 2018 - Modifiée le 19 Avril 2019 Retour
Haut de page