Corrector

C'est en 1921 que Rémy Léon Coquelle fonda sa Société avec le Corrector.

L'une des premières formes de correcteur liquide a été inventé en 1951 par la secrétaire Bette Nesmith Graham (en), fondatrice deLiquid Paper (marque) Liquid Paper, et mère de Michael Nesmith, du groupe The Monkees. Historiquement les premiers enduits utilisés étaient à base de pigments (dioxyde de titane…) et de résines dissoutes dans un solvant chloré (méthylchloroforme…). Un flacon de solvant permettait de rediluer le flacon de correcteur lorsque ce dernier devenait trop épais. Toutefois, il a été découvert que certains adolescents (ce type de produit étant utilisé par beaucoup d'écoliers et de lycéens) s'en servaient comme d'une drogue, ce qui a conduit à interdire ces solvants pour ce genre d'article. C'est ainsi que sont apparues soit de nouvelles formulations avec des solvants moins nocifs soit en les remplaçant par de l'eau. D'un point de vue pratique cette dernière solution présentait l'inconvénient d'un séchage moins rapide — il faut en effet que l'enduit sèche assez rapidement et que l'on puisse réécrire dessus sans difficulté.

L'une des marques les plus connues proposant ce produit est Tipp-Ex, dont le nom est passé dans le langage courant en France et en Belgique pour appeler ce type de produit. Les correcteurs liquides sont également nommés blanc ou blanco en France et bianchetto en Italie. Au Québec, ils sont appelés liquid paper, qu'ils soient sous la forme d'un liquide ou en ruban, du nom de la marque américaine Liquid Paper.


5 liens automatisés vers un moteur de recherche
Corrector sur Google
Corrector sur Bing
Corrector sur Wikipedia
Corrector sur Google image
Corrector sur Bing image
Les objets de la marque Corrector
Marque vue 235 fois - Créée le 16 Janvier 2016 - Modifiée le 18 Octobre 2018 Retour
Haut de page