Compagnie Zim
La Compagnie maritime ZIM
A sa naissance, le 15 mai 1948, l’Etat d’Israël possédait comme seule flotte un vieux bateau de la Compagnie maritime ZIM qui reliait les ports israéliens à l’Italie et à la France. En outre, quelques mauvais navires, formant la flottille des « Maapilim »
(briseurs de blocus), transportaient clandestinement des immigrants vers nos rivages. Ce fut le cas de l’Exodus, qui fui arraisonné par les autorités mandataires britanniques alors qu’il transportait des immigrants « illégaux ».
En treize ans la flotte israélienne a atteint une capacité de 481 000 tonnes, réparties en cinquante-trois bateaux. En 1963, elle sera de 727 000 tonnes, après la livraison des commandes passées en France et en Allemagne. Les programmes ultérieurs prévoient un total de un million de tonnes.
La croissance rapide de la flotte israélienne était rendue indispensable par la situation géographique et politique dans laquelle se trouve Israël. L’Etat hébreu est entouré, sur trois côtés, de pays hostiles dont les frontières lui sont fermées. Seule la quatrième frontière, le front de mer, lui permet de communiquer avec le reste du monde.
Israël entend être un Etat industriel et moderne relié au monde extérieur, et en particulier avec les pays occidentaux, par de solides liens économiques, culturels, politiques. Seule une importante flotte marchande peut garantir le maintien de ces liens ; une flotte marchande qui ne soit pas soumise aux fluctuations économiques et politiques des pays étrangers.
La Compagnie ZIM détient la plus grande part du tonnage marchand total d’Israël. Sa flotte est probablement l’une des plus modernes du monde. Au début, ses bateaux s’occupaient uniquement du transport des passagers et des immigrants. Aujourd’hui, outre sa flotte de paquebots, ZIM arme aussi des cargos mixtes, des pétroliers … (Source : Le monde Diplomatique)
 
Thème Israël
Thème Transports maritimes
Les objets de la marque Compagnie Zim
Marque vue 66 fois - Créée le 19 Juillet 2020 - Modifiée le 23 Octobre 2020 Retour
Haut de page