Comité National de Défense contre la Tuberculose
En 1917, la Mission américaine de préservation contre la tuberculose, surnommée fondation Rockefeller, s'installe en France (jusqu'en 1922) et développe la lutte contre la maladie, notamment en multipliant les campagnes publicitaires sur un ton sérieux mais aussi fantaisiste et en instaurant les visiteuses d'hygiène.
Des camions parcouraient la France « le char d'Hygie » transportant affiches, tracts, brochures, jeux (de l'oie par exemple), bandes dessinées que l'on distribuait dans tous les lieux publics et que l'on commentait dans les écoles, les ateliers, les administrations ; des conférences, des émissions radio, des représentations de cinéma, de marionnettes se succédaient rapidement tenant le public en éveil.
En 1919, le Comité national de défense contre la tuberculose prend la succession de la Mission Rockefeller et des oeuvres de guerre ; en étroite coopération avec le ministère de l'Hygiène, récemment créé, il assure le service technique et l'inspection des établissements, poursuit la propagande et l'instruction populaire (émissions de radio, publications du périodique La Vie saine, campagne du timbre antituberculeux, 1925).
L'histoire du timbre antituberculeux s'inscrit dans celle de la lutte contre la tuberculose.
C'est au Danemark, en décembre 1904, que le premier timbre antituberculeux fait son apparition.
Introduit en France en 1925 grâce au soutien de la Fondation Rockefeller, ce premier essai est limité au seul département de la Meurthe-et-Moselle ; puis, en 1926, étendu à neuf départements ; enfin, en 1927, c'est la première campagne à l'échelle nationale.
La réussite du timbre est telle, qu'en 1930, 15 nations participent au premier congrès international des timbres de santé. En 1954, 53 nations éditent le timbre antituberculeux.
 
Tableau des légendes du timbre français (1927-1968)
1927 : Le baiser au soleil
1928 : Vivre
1929 : De la lumière
1930 : Propreté
1931 : De l’air pur
1932 : Joie de vivre
1933 : Jeux et santé
1934 : Calmette sauve des tout-petits
1935 : Mieux vaut prévenir
1936 : La défense contre la tuberculose
1937 : Sauvé !
1938 : Net et propre
1939 : Espoir
1945 : Renaître
1946 : Propreté et santé
1947 : Guéri… Je travaille
1948 : Le BCG protège contre la tuberculose
1949 : Tôt dépisté, vite guéri
1950 : Sans repos pas de guérison
1951 : Villemin : la tuberculose est contagieuse donc évitable
1952 : Le dispensaire
1953 : La science vaincra
1954 : Cinquantenaire du timbre antituberculeux (1904 – 1954)
1955 : Préserver
1956 : « Vous guérir »
1957 : Reprends ta place
1958 : Notre salut ! (le BCG)
1959 : Savoir se protéger
1960 : Défendez vos enfants contre la tuberculose
1961 : Traitement bien suivi, guérison assurée
1962-63 : BCG : une assurance contre la tuberculose
1963-64 : Mieux informé, mieux défendu
1964-65 : Tuberculose dépistée, contagion évitée
1965-66 : Tous unis, tous responsable
1966-67 : Le BCG te protégera contre la tuberculose
1967-68 : Contre la tuberculose, maintenons notre effort

 

Marque vue 706 fois - Créée le 27 Mai 2018 - Modifiée le 20 Septembre 2020 Retour
Haut de page