Carnaud Basse-Indre

En 1903, Jules-Joseph Carnaud, propriétaire d'une entreprise parisienne de ferblanterie, rachète Saunier-Tessier puis s'associe aux Forges de Basse-Indre (créés en 1821) afin de produire du fer blanc. En 1920 l'entreprise produit la moitié de la production nationale. Comme l'ensemble du secteur sidérurgique français, l'entreprise va connaître de nombreuses mutations : rachats, fusions, changements de noms. En 1950, JJ Carnaud et FBI ouvrent des usines en France et en Afrique du Nord et entament une collaboration technique avec Continental Can (USA) et Metal Box (G.B). En 1965, 3 usines nantaises (La Montagne, la Marseillaise et Pinard) sont regroupées sur le site de La Vallée (Bas-Chantenay). En 1974, Carnaud, numéro 4 mondial, produit 25% de la production française de fer blanc.

 

En 1989, l'entreprise s'associera à Metal Box pour devenir le 1 groupe européen d'emballage métallique : CMB Packaging. Carnaud Basse Indre devient CMB Acier qui est cédé à Sollac (Usinor-Sacilor) en 1990. CMB fabrique alors de l'emballage métallique et 1 boite sur deux produite en France est signée de son nom. En amont, l'usine Solac de Basse-Indre fabrique chaque année plus de 365 000 tonnes de tôle très fine. Elle reçoit de l'acier en bobine de 2mm d'épaisseur et de un km de long, pour la transformer en une épaisseur de 20 centièmes de millimètres.


5 liens automatisés vers un moteur de recherche
Carnaud Basse-Indre sur Google
Carnaud Basse-Indre sur Bing
Carnaud Basse-Indre sur Wikipedia
Carnaud Basse-Indre sur Google image
Carnaud Basse-Indre sur Bing image
Thème Sidérurgie


Les objets de la marque Carnaud Basse-Indre
Marque vue 115 fois - Créée le 25 Aout 2017 - Modifiée le 16 Aout 2018 Retour
Haut de page