Aux Classes Laborieuses

L’ancien magasin « Aux Classes Laborieuses », devenu le magasin de meubles Lévitan, sert d’annexe au camp de Drancy de 1943 à 1944. Après l’agence BETC Euro RSCG, le site le Bon Coin y a installé son siège en 2017.

A l’origine, la société anglaise « Aux Classes Laborieuses, Limited » s’installe en 1897 au 45-48 boulevard de Strasbourg. En 1899, elle fait construire un nouveau magasin sur une parcelle à l’arrière du magasin initial, située 85 rue du faubourg Saint-Martin.
L’édifice est réalisé par Jacques Hermant (1855-1930) en 1899 ou 1900. Cet architecte est l’un des pionniers du béton armé. Dans ce projet, le béton armé est utilisé pour la structure et pour sertir les dalles de verre formant le plancher du premier étage.
Pour autant, la façade reste d’inspiration classique. Au rez-de-chaussée, des arcades en plein cintre se prolongent par de vastes baies aux étages, encadrées de pilastres sculptés. Le nom du magasin « Aux Classes Laborieuses » est gravé sous la corniche.
Dès son ouverture, le magasin attire essentiellement les classes populaires grâce à sa politique de prix de vente maintenus bas. Ayant l’échelle du Grand Magasin, la maison propose linge de maison, tissus mais aussi vêtements femmes, hommes et enfants, meubles, articles ménagers, vaisselle, jouets, etc.
Après la 1ère Guerre mondiale, le succès n’est plus au rendez-vous. En 1920, le bâtiment est vendu à Wolff Lévitan, marchand de meubles. La société prospère et Lévitan devient le premier fabricant français de meubles, connu et réputé dans toute la France. Le magasin de la rue du Faubourg Saint-Martin est modernisé.
 
 
Thème Grands magasins
Les objets de la marque Aux Classes Laborieuses
Marque vue 91 fois - Créée le 09 Fevrier 2019 - Modifiée le 19 Octobre 2019 Retour
Haut de page