Auguste Frétin
La ville d’Auxi-le-Château, à la Belle Epoque, pouvait être considérée comme une capitale de la chaussure et connaissait une renommée mondiale.
Si de nombreuses maisons s’installèrent en effet à Auxi: Laurent, Bully, Dufétel-Douvry, Lesieur, etc…, c’est tout de même la manufacture crée en 1878, par Auguste Frétin, qui fut la plus célèbre.
Depuis la fin de la guerre de 1870, Auguste Frétin s’était installé rue de Rennes, à Paris. C’était un des coins les plus connus de Paris que celui où M. Frétin avait ouvert ses vastes magasins.    Des ouvriers y travaillaient sur des machines à visser, sous les yeux du public. Pour la première fois, le public avait à sa disposition un très grand assortiment de chaussures de tous les genres et de tous les prix.
Auguste Frétin avait en effet organisé et instauré l’ère des grands magasins dans la chaussure. C’est également là que fut inauguré le fameux tablier vert des employés de la chaussure, qui leur est resté, et dont l’usage s’est étendu même à l’étranger. Frétin, à vrai dire, était coutumier de ces créations originales.
Il avait aussi ouvert l’échoppe de Frétin, savetier du bon vieux temps, à la reconstitution de la Bastille et de la rue Saint-Antoine en 1889. Avec l’enseigne « carleux d’ souliers » et la botte traditionnelle en fer blanc, le vieux et la vieille en costumes du temps, cette échoppe donnait tout à fait l’illusion et nous reportait à un siècle en arrière où l’industrie de la chaussure ne laissait en rien entrevoir ce qu’elle allait devenir sous l’impulsion d’initiateurs comme l’était celui dont nous parlons.
En 1897, certainement pour produire encore quelque chose de nouveau, A. Frétin monta à la fois 4 maisons de vente dans les grands centres: 21 rue de la Chapelle,  1 rue Jean-François Lépine, 7 bis rue de Maubeuge, 1 rue Hippolyte Lebas. On fabriquait à la Chapelle, mais le centre de la fabrication était toujours dans la grande manufacture d’Auxi-le-Château, où se faisait surtout la chaussure cousue à la main. Tout le matériel de la rue de Rennes, qui était nouveau et en excellente condition, fut transporté dans les nouvelles installations.
La maison Frétin put donc être considéré comme le type du grand magasin de chaussures, type qu’elle a d’ailleurs inauguré.
La majorité des consommateurs achetaient tout fait et payaient infiniment moins cher. Aussi la chaussure Frétin a-t-elle fait le tour du monde et son nom était universellement connu. La maison occupait plus de 1 000 ouvriers.
Auxi pouvait donc revendiquer une grosse part du succès de la chaussure Frétin. Quant à l’organisation intérieure, c’était celle des grands magasins déjà avec chefs de rayons dirigeant une légion de vendeurs, chefs d’ateliers commandant aux six équipes d’ouvriers, comptabilité, caisses, réception des marchandises, etc…
 
Thème Chaussures/Cordonnerie
Les objets de la marque Auguste Frétin
Marque vue 35 fois - Créée le 19 Juillet 2019 - Modifiée le 15 Aout 2019 Retour
Haut de page